• 2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

      Encore une année écoulée, et quelques considérations à son propos point de vue couture et tricot. Que s'avancent les meilleurs éléments de la promotion :

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ La jupe Lagerfeld pour Burda : on l'avait quittée il y a trois mois en rêvant de coutures plus nettes, cela ne l'a pas empêchée d'être beaucoup portée depuis ; j'aime sa couleur, sa forme et sa tenue.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ Le pyjama en coton gratté maxi épaisseur-maxi douceur est promis à de nombreuses heures de complicité. Article dédié bientôt sur vos écrans.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ Le combishort noir : la grande classe mais un peu juste de partout et encolure pas nette, je compte le retravailler en 2016.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ La chemisette Moussaillon : destinée à célébrer la morue sous toutes ses formes, elle est allée habiller celles qui se proposaient de relever le défi lancé en l'honneur du fleuron de nos océans. Plus prosaïquement, elle permet la pratique du hautbois par 35°C sans tomber dans les pommes. La version beige a été plus portée que la version "Ma rivière de Morues" pour une raison d'antériorité.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ La chemisette Fit But You Know It : la version tartan a été rentabilisée. Seul hic : elle est un peu courte. Chose curieuse, j'aime beaucoup moins la version beige. La déclinaison en robe me laisse une impression mitigée : la forme correspond à ce que je voulais, mais la couleur est trop foncée et les pattes de boutonnage et le col trop fermes (j'aurais dû utiliser de la doublure pour la partie du dessous), ce qui rend le contact à la base du cou parfois pénible.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ La robe Snowball. Le vicomte n'est pas qu'un être inquisiteur dévoré par la jalousie. Quand il achète des choses à des gens qui font correctement leur boulot il aime le dire aussi ;-) Je l'aurais volontiers ressortie pour les fêtes mais elle est un peu trop découverte.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ Cousu en septembre, le haut Liliane en Liberty tout fin teint au thé n'a guère eu l'occasion d'être reporté.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ La jupe à taille froncée et grandes poches n'a pas été reportée. Trop de fronces, trop courte, trop froissable.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ La robe qu'a pas encore de nom a été améliorée mais pas terminée.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♦ Le haut flottant n'a pas fait le poids. Pour tout dire, porté seul je trouve sa forme assez ridicule :-/

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ◊ Au rayon couture altruiste, on trouve le maillot de corps kaki pour Monsieur.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ◊ La robe Burda pour aller danser.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ◊ La Robe I Want Candy pour arroser.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♣ Côté tricot, le gilet de mes rêves en shetland s'est fait réalité. Je n'ai pas encore eu besoin de porter quelque chose de plus chaud pour sortir cet hiver.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♣ La paire de guêtres support d'un essai transformé de motif en jacquard a été portée, mais pas encore teinte.

     **********

    Ô toi, belle personne pudique, détourne ton regard et passe directement au chapitre suivant : on ré-aborde maintenant le chapitre "le coup de gueule du vicomte début 2015, classe américaine ou abjecte forfanterie?"


      Le saviez-vous ? 2015 était dans l'astrologie chinoise l'année de la Chèvre de Bois Vert. Un petit retour sur la collection Burda x Aime comme Marie, épinglée minutieusement comme d'autres collectionnent les autocollants Panini, s'impose donc... :

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♠ Il faut admettre que l'ensemble BurpepBurdini fonctionne très bien, malheureusement je n'aime porter ni l'un ni l'autre. On se réessaiera ça une fois en 2016.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♠ Par contre, la bonne composition de la douce Burdinette a favorisé son intégration sans heurt.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♠ Sympathique, mais peu portée : la chemisette Burdique. Comme le tissu froisse beaucoup il faut la repasser juste avant de la porter, ce qui est un peu fastidieux... Et on m'a piqué ces lunettes depuis. #ilestoùlerespect

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♠ Le haut Burdave que je n'aime toujours pas malgré les efforts déployés pour lui donner du peps. Les manches courtes raglans, l'encolure moche, le cintrage minimal : j'ai l'impression d'être un pâté. Si vous aussi, vous rêvez de découvrir la pièce de charcuterie qui sommeille en vous, ce haut est à donner.

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♠ La veste Burdina. Même pas eu envie de la porter cette année, vraiment pas mon genre de pièce. Même annonce que pour la précédente, je la boncoinise.

    ...ainsi que sur la collection capsule Aime comme Marie ♥ Japan :

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

    ♠ Question hybridation, c'est du niveau des meilleurs mangas. La chemise Shimazaster est portée régulièrement. Ainsi en a-t-il été du joli haut Tsukiligne pendant que le soleil chauffait.

      Les comparatifs des patrons avec ceux que je pense être les originaux sont accessibles dans la rubrique Vu dans la rue. Je n'oblige toujours personne à avoir les mêmes perceptions que moi. Comme dirait l'autre, "I'd rather not be trusted. Instead, review the evidence and draw your own conclusion."

      Point actualité : il n'y a pas eu de suite visible à la plainte pour diffamation publique à l'encontre d'un particulier déposée fin mars 2015 au TGI de Paris par l'avocat de Madame Marie Gauthier, lequel avait également mis en demeure mon hébergeur de retirer de ce blog des propos jugés diffamatoires. Défense légitime certes, mais dernière chose à faire pour me persuader qu'il y avait encore un quelconque honneur à défendre. C'était la première fois que j'avais affaire à la justice, et quand j'ai vu qui avait été engagé pour ce boulot j'ai juste eu envie de faire des blagues pas drôles sur le sombre avenir d'Aime comme Marie.  

      Merci à France Duval-Stalla... de nous proposer encore au 4 janvier 2016 sur son site de vente en ligne la chemise Aime comme Mister, sensée avoir été retirée des réseaux de vente au 1er juin 2015 suite à l'accord trouvé avec les Éditions de Saxe. Pas de mouvement sensible à cette heure de la part de Burda. Vu l'ampleur de l'"emprunt", peut-être attendent-ils un peu que les caisses se renflouent chez Aime comme Marie pour ne pas créer de naufrage visible ?

      Les signalements envoyés par plusieurs consommatrices à la DGCCRF n'ont été suivis d'aucun effet.

      On attend toujours que le conseil juridique de Motif Personnel lui donne le feu vert pour s'exprimer sur l'édition par son entreprise des tissus dont les motifs auraient été créés par Aime comme Marie (le conditionnel c'est important), à l'occasion du retrait de la vente du tissu à motif "croix" jumeau d'un dessin de la graphiste Helen Dardik dès que cette dernière les a contacté, pour nous dire tous ces mots qui font peur quand ils ne font pas rire / qui sont dans trop de films, de chansons et de livres / je voudrais vous les dire / et je voudrais les vivre / je ne le ferai pas / je veux, je ne peux pas... Après une velléité remarquée de prise de parole sur le fameux sujet aux 150 et quelques pages sur T&N, nous n'avons finalement reçu aucune réponse à la question de la poursuite de la collaboration avec AcM dans l'édition de tissus autre que celle des faits : elle s'est poursuivie.

      Pour ce qui est de la réaction du milieu professionnel, j'ai été assez étonnée de certains soutiens, explicites ou implicites, reçus par Aime comme Marie, étant donné le peu de respect que cette entreprise a montré pour le travail de ses pairs et les demandes légitimes de sa clientèle. En tant que cliente, cette complaisance envers une idée dévoyée de la création et de l'entrepreneuriat a tendance à me rendre circonspecte, donc avare ; en tant que modéliste amateur, elle provoque des interrogations sur les compétences effectives du milieu du patron indé. Et en tant que citoyenne, sur les valeurs réelles de celui-ci.

      Du coup, avant de refermer le dossier, je remercie ceux qui ont montré qu'on pouvait s'efforcer de maintenir une cohésion sans complaisance dans ledit milieu, ainsi que celles qui nous ont donné matière à réfléchir sur les autres secrets de fabrication d'Aime comme Marie : sur son livre, ses motifs de tissus...


    **********

      Avec tout ça, j'ai appris l'existence de GOMI (Get Off My Internets), un lieu dédié à la critique et à la discussion de toute forme de vie en ligne, dont une sous-partie est consacrée à notre loisir préféré. Tantôt soupape salutaire à l'exaspération (eh oui, un lieu où on ne vous dira jamais "sitaimespastulispas" car le hate read y a été érigé en art de vivre), tantôt forum de discussion classique avec conseils et retours d'expérience à la clé. Ne cherchez pas, je n'y poste pas. Mon vocabulaire s'est enrichi : to shill, a side eye, white knighting, a sycophant, a PITA, et mon préféré : a snoozefest. Si vous vous sentez concernés par le sujet, ne manquez pas le fil "Bloggers come Pattern designers".

      À ce propos, je remercie les couturières ayant fait confiance aux patrons que j'ai proposés jusque là, l'agréable surprise de voir des modèles réalisés, parfois plusieurs mois après leur mise à disposition, parfois de façon inattendue (comme pour la robe I Want Candy d'Inspiration et Créations) est une joie qui renforce  ma motivation !

      Une bonne résolution peut-être ? En 2016, je ne me plaindrai plus d'avoir un gros cul.

      Un défi ? Papa Noël s'en est chargé, regardez ce qu'il a trouvé entre deux piles de plaques de turrón :

    2015 jour après jour : que sont-ils devenus ?

      Bonne année 2016 à toutes et à tous !


  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Janvier 2016 à 11:48
    Marie

    Chouette récap' ! Je me réjouis de lire ton billet pyjamesque... Quant à l'affaire moruesque, je dois encore me coudre une bricole avec le magnifique tissu adéquat. Heureusement, il ne sera jamais démodé. Merci d'avoir donné des nouvelles des suites de l'affaire-dont-il-ne-faut-pas-prononcer-le-nom. Et comme toi, j'ai été déçue de lire que les mémoires semblaient courtes, je ne m'explique pas, merci encore pour tes enquêtes précises. Ah mais quelle chance pour le cadeau de Papa Noël ! Cette année, j'ai demandé de la patience en couture, ça prend moins de place, hin hin. Sur ce, je m'en vais explorer GOMI. Bonne année !

      • Lundi 4 Janvier 2016 à 17:19

        Je ne sais pas encore si c'est de la chance pour le cadeau de papa Noël ; elle a l'air de fonctionner convenablement, j'attends de lui mettre un vêtement sous le museau pour rendre le verdict. J'espère pour toi que le père Noël belge n'a pas confondu la procrastination et la patience !

    2
    Lundi 4 Janvier 2016 à 13:04
    watougou

    Merci encore pour tout le minutieux travail que tu as fourni pour que chaque couturière puisse se faire sa propre opinion. J'ai suivi avec une très grande attention tes posts et suis comme toi plutôt stupéfaite de la non-réaction qui en découle. Certaines personnes aiment se faire avoir, c'est hallucinant! Cela dit, ayant très longtemps bossé dans le milieu juridique, ma foi, plus rien ne m'étonne et comme disait l'autre (Louis XI je crois mais pas sûre, je ne l'ai pas connu personnellement): "La justice, il faut l'avoir côtoyée pour savoir qu'elle n'existe pas". Désolée, çà casse bien le moral mais malheureusement c'est comme çà. Il n'empêche que grâce à toi, je ne suis plus dupe et je fais partie de celles qui ont juré de ne jamais faire gagner un sou à ce genre de personne sans intérêt. Et j'ai réussi à me procurer les Burda en question sur Ebay! Pour conclure, faisons confiance au temps qui passe. Ce genre de comportement se retourne toujours contre la personne concernée, à un moment ou à un autre. Belle année à toi et continue de nous faire partager ton chouette travail! smile

      • Lundi 4 Janvier 2016 à 17:35

        Merci ! En ce qui concerne la justice, on nourrit facilement des conceptions et des attentes en décalage avec la réalité. Cette affaire m'aura au moins appris l'utilité d'avoir des mentions légales à jour sur son blog !

    3
    Rose
    Lundi 4 Janvier 2016 à 13:54
    Rose
    Bonne année à toi aussi et keep up the good work comme y diraient sur gomi (que j'aime lire ponctuellement mais qui n'est malheureusement dénué ni de mauvaise foi ni de jugements hâtifs non plus. La vérité doit être quelque part au milieu).
      • Mardi 5 Janvier 2016 à 10:24

        Je suis d'accord, les opinions émises sont loin d'être toujours justes mais ça fait au moins un endroit où elles peuvent être émises, quitte à faire le tri ensuite.

    4
    Lundi 4 Janvier 2016 à 15:00
    tassadit

    Pas grand chose à ajouter sur l'Affaire, je suis tout à fait d'accord avec toi, et atterrée par les soutiens divers et variés, qui m'ont d'ailleurs récemment convaincue d'arrêter de donner mes soux à une créatrice ("créatrice"?) à qui j'avais pourtant déjà acheté quelques patrons, et chez qui, sans ça, j'aurais volontiers renouvelé mes achats…

    Par contre je te donnerais bien des soux en échange du patron de ce mirifique combishort! Tu comptes le publier un jour ou tu vas le retravailler juste pour ton usage personnel?

      • Mardi 5 Janvier 2016 à 10:28

        Mon projet très secret est de rendre disponible ce patron de combishort pour le printemps :-D

    5
    laviolette
    Lundi 4 Janvier 2016 à 19:24

    Bonne année à vous aussi, cher Vicomte !

    Je vous la souhaite un peu plus paisible que la précédente car vu depuis mon canapé, derrière mon écran, la vôtre m'a semblé assez tendue, pleine d'efforts et de rigueur injustement récompensés. En tous cas je vous remercie encore pour la qualité et la précision des informations transmises, comme pour les éléments d'analyse qui, n'en déplaise à certaine, m'ont semblé à moi tout à fait convaincants et pondérés.

      • Mardi 5 Janvier 2016 à 10:55

        Année tendue certes, mais pas si mal récompensée : je me suis fais plein d'amies, le relais est bien passé auprès des entreprises lésées, l'information a été largement diffusée, et la diversité des réactions obtenues a permis de mieux connaître ce milieu.

    6
    Les Bibous
    Lundi 4 Janvier 2016 à 20:31
    Les Bibous

    Belle année 2016 Biquette! Merci pour ton travail acharné, tant pour " l'affaire"  (!) que pour tes patrons. Patience et cul flasque seront donc les mots d'ordre. Amen. 

      • Mardi 5 Janvier 2016 à 10:57

        A la Patience, au Cul flasque et à la Beauté d'âme, tchin !

    7
    PetiteCrevette
    Lundi 4 Janvier 2016 à 20:59
    PetiteCrevette

    Une bien belle galerie (mention spéciale à la chemise faussement édimbourgeoise et aux robes de lindy hop et sans nom), j'aime particulièrement savoir ce qu'ils sont devenus après avoir été immortalisés - car c'est bien beau les photos de blog, mais la vraie vie n'est pas mal non plus

    Grâce à l'Affaire j'aurais également réalisé qu'entre avoir des principes et bien dormir, il faut choisir (groumpf)

      • Mardi 5 Janvier 2016 à 15:35

        Merci, moi aussi je raffole de ces rétrospectives de début d'année chez les autres !

    8
    Lundi 4 Janvier 2016 à 22:16
    Fanny

    Il semblerait que la stratégie choisie soit finalement celle des oeillères...

    J'ai laissé complètement tomber. J'aime pas ses patrons, ses tissus, sa stratégie marketing. Bravo Don Quichotte pour le travail et l'intégrité. Je crois quand même que ça a fait réfléchir un peu, parler beaucoup ...

    9
    Mardi 5 Janvier 2016 à 08:17
    Marie

    Non non, ni Saint-Nicolas ni Papa Noël ne se sont plantés : pas de procrastination en couture. Par contre, je ne m'explique pas pourquoi, en tricot, j'ai la patience de faire à peu près tout, n'importe quelle technique, que ça fonctionne à (presque) tous les coups, et pas en couture. Je passe des mois sur un pull mais en couture, une après-midi peu me rendre démoniaque. (Actuellement, j'ai abandonné l'idée d'être une couturière heureuse mais vu mon stash, faut croire que j'ai quand même un fond d'espoir.)(On va arrêter là avec les parenthèses.)(Bonne journée !)

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 17:06

        Et défaire les tricots, ça ne te rend pas démoniaque ?

    10
    Mardi 5 Janvier 2016 à 20:08
    chloeti

    Tu ne connaissais pas GOMI? J'adore les lire quand j'en ai un peu marre d'une certaine forme d'hypocrisie qui consiste à détourner le regard. Sur instagram, j'ai pu suivre certaines filles (dont certaines que j'aime vraiment bien) qui cousaient en coeur le M comme Mystère et je n'arrivais pas à comprendre... Merci pour ce petit rappel!

    Je te souhaite une année plus sereine que la précédente (va pas nous prouver qu'une autre créatrice se comporte comme la première, on pourrait perdre la foi!) et en profite pour te remercier pour tes patrons! Tu fournis un travail de dingue et nous sommes nombreuses à nous en rendre compte et à t'admirer pour cela!

    Ce film avec O. Welles, il sort d'où? J'adore!

    Belle (et impressionnante) rétrospective sinon!

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 17:09

        Béh non, avant ça je ne connaissais pas GOMI, c'est que je ne dois pas être si mauvaise. Et je ne crois pas avoir encore développé un cynisme à copier Burda.
        Le flim, c'est la classe américaine, un grand classique du détournement !

    11
    Bibop
    Mardi 5 Janvier 2016 à 21:38
    Bibop

    Aaah cher Vicomte ( desolee j ai du encore changer de pseudo, je n.ai aucune memoire, mais c.est Moa, une fidele),

    quel plaisir de vous lire, quelle joie de ricaner doucement devant cet recap burd'M, quelle admiration renouvellee pour cet esprit si scientifique qui s'exprime ! Alors si j.ai un voeu a formuler pour cette nouvelle annee, c'est que l.esprit (critique, mais pas que...) fleurisse et croisse comme il prospere chez vous. Et que vous nous pondiez le patron de la combi short aussi.. Hum...

     

     

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 17:10

        Patron de combishort contre davantage d'esprit critique sur la blogo, je signe.

    12
    Mamanluciole
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 15:57

    Cher Vicomte,

    je lis votre blog depuis l'Affaire M...ystérique et il faut dire que je me suis bidonnée toute l'année à la lecture de vos posts. Aujourd'hui aussi j'ai ri mais pas aussi franchement que les fois précédentes car je sens une pointe (voire un clou !) d'amertume dans vos propos. Douce et paisible année à toi ! Et merci pour tout ton travail !

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 17:12

        Ah mais on ne peut pas se moquer tout le temps, là c'était surtout l'occasion de faire le point sur les détails pas très réjouissants.

    13
    Marie
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 19:54
    Marie

    J'ai très peu défait en 8 ans de tricot. Je porte beaucoup mes pièces tricotées. Et quand je défais, je récupère le fil. Avantage tricot. CQFD. (D'où mon désespoir : pourquoi ça ne marche pas comme ça en couture ? Pourquoi ?! *question existentielle*)

    14
    Mahault
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 04:53
    Mahault

    Cher Vicomte

     

    Je vous suis silencieusement depuis le début de l'Affaire. Merci de votre ténacité, et aussi de votre humour. Je suis ravie pour vous que la plainte n'ait pas de suite (pour le moment, mais croisons les doigts pour que ça dure), ça m'ennuierait qu'on vous fasse taire.

     

    Il faut avouer que le fait que France Duval-Stalla vende encore le patron "retiré des ventes" m'a fait halluciner. Il faut contacter qui pour que ça cesse ? Y a t-il moyen de faire constater ce manquement de la société ACM à ses obligations ? Allez, encore une marque que je ne coudrai pas...

     

    Comme vous, je suis fort surprise du silence et du soutien que certains ont manifesté à la société ACM. Dont certaines blogueuses au talent certain que j'ai cessé de suivre. Ceci dit, je me trouve naïve d'avoir cru que cette société de la couture serait plus vertueuse qu'une autre !

     

    En attendant la suite de vos aventures

     

     

    15
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 10:04
    lalaure

    Belle et heureuse année à toi Vicomte. Que 2016 t'apporte moins de fil à retordre qu'en 2015, des idées plein la bobine et de filer l'amour parfait.

    Je suis avec attention l'affaire M comme Mytho depuis le début. Il faut dire que le jour même ou j'ai découvert ton article, je revenais bredouille d'un shopping ou j'étais bien décidée à acheter la fameuse chemise Burdique. Heureusement tes investigations ont ouverts mes yeux. Merci encore Vicomte, je me serais maudit d'un tel achat!

    J'ai ensuite été effarée de voir que certaines enseignes continuaient à la soutenir. Il n'y a guère que Brin de Cousette, qui ait réagi. C'est tant pis pour les autres, j'étais cliente chez Mamzelle F. et chez La Dro... c'est du passé! Je trouve extrêmement décevant toute cette hypocrisie de la part de ACM et de ses fidèles et aveugles revendeurs.

    Merci pour ton courage et surtout pour ton humour.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    16
    Cilou6
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 16:28
    Cilou6
    Bonne année à toi aussi. Te lire est toujours un plaisir, et ta rétrospective avec le sort de tes créations est rafraîchissante de sincérité, ça change d'autres "créatrices ". Je te suivais avant "l'affaire "et continue depuis, même si je ne commente pas chaque poste. Une fois sur 2 de ma tablette le commentaire disparaît quand je le poste...
    Bonne continuation, amuse toi bien avec ton cadeau, épates nous avec ta créativité /productivité /générosité. <br
    />Bonne année à tous
    Bisouxxx
    Cilou
    17
    Marie (y'en a bcp)
    Lundi 8 Février 2016 à 11:31
    Marie (y'en a bcp)

    Bonjour,

    Moi aussi j'ai découvert votre blog grâce à l'affaire... je n'ai rien à ajouter à tout ce qui a été dit de censé à ce propos ;-)

    En revanche, je suis ravie d'être venue sur ces pages, et d'avoir découvert vos coutures et votre humour (il semble bien que vous partagiez nombre de références musique/vidéo avec le mâle de ma maison), donc pour cela M comme Merci et je me promets de venir régulièrement vous lire en 2016 !

    En plus ça m'encourage à me mettre sérieusement à la couture tout ça...

    A bientôt

      • Marie (y'en a bcp)
        Lundi 8 Février 2016 à 11:33
        Marie (y'en a bcp)

        Ha je savais bien que j'allais la faire celle-là : sensé et pas censé...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :